LAFERRIERE Aude

Aude LAFERRIÈRE

Corps : Maîtresse de conférences
Spécialité : Sciences du langage : linguistique et phonétique générales ; stylistique

Courriel : aude.laferriere @ univ-st-etienne.fr

Affectation : Laboratoire ECLLA
Faculté Arts Lettres Langues

Téléphone  : secrétariat  04 77 42 16 61

Axe(s) du laboratoire 

A1 : Territoires et représentations
A3 : Créations - Technologies – Imaginaires

Thèmes de recherche

- Grammaire de la phrase
- Grammaire textuelle 
- Discours rapportés
- Dialogue romanesque
- Pratiques intertextuelles (la citation, la parodie, le pastiche)
- Humour littéraire
- Pragmatique : actes de langage, analyse conversationnelle


Publications 

 

Ouvrages 

- Les Incises dans les genres narratifs : « Certaines formules des plus prometteuses », Paris, Garnier, coll.  « Investigations stylistiques », 2018.

Directions d’ouvrage 

- « Ce mot qui m’avait surpris... » : Conflits et décalages de langage. Actes de la journée d'étude organisée en Sorbonne le 6 octobre 2012, Aude Laferrière et Marc Durain dir., Paris, Champion, coll. « Colloques, congrès et conférence. Sciences du langage, histoire de la langue et des dictionnaires », 15, 2015. 

Articles

- « “Comment vous nommerais-je ? : Les mots sur le devant de la scène dans Le Balcon de Genet” », in L’information grammaticale, janvier 2021, n°168, p. 3-7.
- « D’un discours à l’autre dans Continuer de Mauvignier » (avec Cécile Narjoux) in Karine Germoni & Claire Stolz (dir.), Aux marges des discours rapportés. Formes louches et atypiques en synchronie et en diachronie, Louvain-La-Neuve, Academia, coll. « Au cœur des textes », n°37, 2020, p. 227-244.
- « “Des mots se saisissent de la ville et l’amènent au visible” :  L’écriture de la ville dans C’était toute une vie de François Bon » (avec Pierre Manen), in Manifestations des urbanités sensorielles, Stéphanie Béligon et Rémi Digonnet, Peter Lang, 2020, p. 25-37.
- « Révérence et irrévérence du collage chez François Bon et Michel Houellebecq » (avec Frédéric Martin-Achard), in Céline Cadaureille & Anne Favier (dir.), Copies, écarts et variations dans la création contemporaine, Paris, Hermann, 2020, p. 179-192.
- « La mouche et le bichon : style et autorité au risque du collage dans La Carte et le territoire de Michel Houellebecq » (avec Frédéric Martin-Achard), French Studies, vol. 74, Issue 2, 2020, p. 259-274.
- « “Se laisser de part en part traverser” (Patmos et autres poèmes) : la poésie dialoguée de Lorand Gaspar » in Idoli Castro, Samia Kassab-Charfi, Évelyne Lloze (dir.), Périples et escales. Écrire le voyage en poésie, Paris, Hermann, coll. « Vertige de la langue », 2019, p. 47-59.
- « Les structures emphatiques dans Mémoires d’une jeune fille rangée  (S. de Beauvoir) : pour une mise en scène du “je” », L’Information grammaticale, n°159, octobre 2018, p.16-20.
- « “Songez qu’il y a pléthore de verbes de la première conjugaison, qui risquent d’envahir les autres. : l’imaginaire linguistique et l’incise » dans Normes, fictions, pratiques langagières : l’imaginaire linguistique, revue Signes, Discours et Société, n°19, 2018. En ligne : http://revue-signes.gsu.edu.tr/ -« Les Wellérismes d'Allais : des boîtes à malices intertextuelles » in Anne-Marie Paillet et Florence Leca Mercier (dir.), Le Sens de l’humour. Styles, genres, contextes, Louvain-la-Neuve, Academia-L’Harmattan, coll. « Au cœur des textes », 34, 2018, p. 95-105.
- « Le Rouge et le noir (livre 1er): "le son de la voix disait tout". Les incises de citation stendhaliennes », L'Information grammaticale, 140, janvier 2014, p.11-16.
- « Normes des incises de citation : des« barricades de toile d’araignée qui ferment les avenues où l’usage s’avance »  ? (F. Brunot), in Normes textuelles : émergence, variations, conflits, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2018, p. 95-108.
- « “lui dis-je (lui fis-je, lui expliqué-je, lui déclaré-je, et autres faiblardises du genre, mais on ne peut pas se surveiller 24 heures sur 24, si ?)” (San-Antonio, Champagne pour tout le monde) : Incises « défectueuses » ou normes prises en défaut ? », in L’infraction stylistique et ses usages théoriques
de l’Antiquité à nos jours, actes du colloque interdisciplinaire international, des 24-26 janvier 2013 (Paris), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2016, p. 137-148.
« “C’est affreux, pâlit-il, s’enfuit-il, tomba-t-il [...] : on peut être heurté par l’illogisme de telles incises » (Le Bon usage)” : Heurts et malheurs de l’incise » in « Ce mot qui m’avait surpris » : conflits et décalages de langage, actes de la journée d’étude du 6 octobre 2012, (Paris-Sorbonne), M. Durain, A. Laferrière dir.,  Paris, Champion, 2015, p. 75 à 86.
- « “Ce n’est pas connaître cela, c’est imaginer” : modalisations et comparaisons ou la méconnaissance de l’autre dans Juste la fin du monde », in Styles, Genres, Auteurs (Actes de la journée d’agrégation de Paris IV du 19 novembre 2011), 11, C. Narjoux, A. Arzoumanov dir., Paris, PUPS, 2012, p. 195 à 208.
- « “C’est bien, qu’il dit sans se fâcher” (G. Sand, Le Péché de Monsieur Antoine) : Examen du morphème que en incise de citation », L’Information grammaticale, 135, octobre 2012, p. 26 à 30.
- « Entre “le silence et l’écho”, les réticences et les réminiscences verbales : L’écriture des discours rapportés dans Loin d’eux et Des hommes », Une langue qui court : la langue de Laurent Mauvignier, C. Narjoux et J. Dürrenmatt dir., Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, 2012, p.61 à 79.
- « “Fluctuat nec mergitur, comme disait tristement le monsieur qui voyait sa femme prendre un bain de mer” : la provocation langagière, entre remise en cause et renouvellement. », in Faire danser la langue : le langage en jeu. Actes du colloque de la SESDEF des 5-6 mai 2011, Université de Toronto. lien
- « “Il y a trop de temps passé (toute l’histoire vient de là)”: les temps verbaux pris dans la reconduction du même dans Juste la fin du monde de J.-L. Lagarce », L’Information grammaticale, 131, octobre 2011, p. 37 à 42.
- « “Ma langue au Chah (noir)” : d’Allais à San-Antonio», in San-Antonio et la culture française. Actes du colloque international des 18, 19, 20 mars 2010 (Paris-Sorbonne),T. Gautier, D. Jeannerod, D. Lagorgette, F. Rullier-Theuret dir., Chambéry, Éditions de L’Université de Savoie, coll. « Écriture et représentation », 14, 2010, p. 215-224.